Mon ex me déteste : Les 6 conseils pour changer la donne.

Une dispute, un malentendu ou une erreur a eu raison de cet amour que vous pensiez porter l’un pour l’autre ? Bien que tout soit terminé, vous pensez, vous croyez fermement qu’une réconciliation est possible ? Pour vous, il est impossible de croire que cette belle histoire se termine en queue de poisson, que votre histoire d’amour n’ait duré que le temps d’un clignement des yeux…

Même si vous avez passé une dizaine d’années ensemble, vous espériez finir votre vie auprès de lui ou d’elle. Vous vous l’étiez promis ou étiez en voie de le faire. Malgré votre effort de remettre les pendules à l’heure, il ou elle s’obstine, s’entête, s’arcboute, campe sur sa décision. « Mon ex me déteste », vous dites-vous. Sachez qu’il y a peut-être moyen de retourner la situation en votre faveur ! Votre faute n’est pas impardonnable. Il ou elle peut revenir dans vos bras.

Comprendre les causes de sa haine

Si vous pensez et l’affirmez que « mon ex me déteste » et que votre ex vous en veut, il y a bien une raison à l’origine de sa haine. Alors, par un effort d’introspection, vous devez vous remettre en question. Votre être tout entier, c’est-à-dire votre manière d’être, de faire, d’agir à son égard, doit être questionnée. Ce qui est à l’origine de votre rupture est sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Vous avez dû vous rendre coupable à maintes reprises de fautes qu’il vous a pardonnées. Parfois (et c’est le cas le plus souvent), la cause de la rupture est lointaine. La décision de quitter son compagnon ou sa compagne est le résultat d’une somme de problèmes non résolus. Qu’avez-vous fait pour qu’il ou elle éprouve cette haine viscérale à votre égard ?

Remarquez que l’amour et la haine vont ensemble, un peu comme le jour et la nuit ! Un amour trop fort, passionnel peut se transformer en une haine monstrueuse. Mais pour qu’on en arrive là, il faut bien une raison. Votre ex vous hait, certes. Mais ce n’est pas sans raison, comme vous voulez le faire croire.

Pour de nombreuses personnes, l’infidélité est ce qui sonne le glas d’une relation. Ceci est vrai, mais pas dans tous les cas. Et si ce n’est pas votre cas, vous voyez que notre affirmation se vérifie. Certes, l’infidélité produit chez votre partenaire un sentiment d’humiliation qui transforme son amour en rancœur. Mais d’autres causes peuvent être à l’origine de votre rupture ou divorce.

Selon vous, est-il trop tard pour récupérer votre ex ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Faites une analyse profonde de votre relation, sans rien épargner de votre comportement au cours de votre relation, qui aurait pu semer dans son cœur amoureux les germes de la susceptibilité. Au final, c’est cette susceptibilité au fil du temps qui un jour se transforme en rupture et en haine.

Ce questionnement initial ne doit se limiter qu’à votre seule personne. En essayant de faire le parallèle avec son comportement, vous vous refuserez d’assumer votre responsabilité et culpabilité.

Éviter la colère et le désir de vengeance

Maintenant que vous êtes capable d’expliquer pourquoi « mon ex me déteste », vous avez fait le premier pas pour lui expliquer votre erreur. Mais il ou elle refuse de vous écouter. À travers des messages, vous avez même essayé de solliciter son pardon et rien ne change.

Il ou elle demeure impassible, inamovible. Vous avez l’impression d’être face à un mur. Vous avez du mal à comprendre, à expliquer comment une personne qui vous a tant aimé, que vous avez aimée et aimez encore vous ignore tout à coup. Ce sentiment de rejet vous révulse.

Cette frustration que vous éprouvez, tel un coup de poignard dans les entrailles de votre cœur fragile, est normale. Rien ne justifie que l’amour se transforme en animosité. Si au nom de votre amour d’antan, il ou elle ne peut vous pardonner, vous estimez qu’en tant qu’humain, il ou elle devrait faire preuve de plus de sensibilité, de plus d’humanisme.

Sauf que la loi de l’amour obéit à une autre logique. Aimer, c’est faire confiance, entièrement confiance. Et quand on le sentiment d’avoir été trahi par la personne en qui cette confiance a été placée, il en résulte cette inimitié que vous ressentez, qu’il vous manifeste et qui vous fait affirmer que « mon ex me déteste ».

Selon vous, est-il trop tard pour récupérer votre ex ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Le fait qu’il ou elle refuse de vous adresser la parole peut provoquer frustration, ressentiment, colère et désir de vengeance. Face à cette situation, vous devez garder votre calme (plus facile à dire qu’à faire !). Faites cet effort de ne pas répondre à la haine par la haine ! La réciprocité du mal est dommageable pour tous les deux.

Elle risque d’aboutir à une situation chaotique, irréversible. Or, vous gardez l’espoir d’une réconciliation après cette rupture douloureuse. Il faut donc éviter le plus possible les actes et actions qui enveniment la situation et la rendent ingérable, irréparable. Harceler, insulter, violenter votre ex ne fera qu’empirer les choses, soyez-en certain !

Calme et tempérance sont les valeurs qui doivent vous guider, vous caractériser après cette séparation insupportable. Si vous espérez changer la donne, renverser la situation en votre faveur, évitez autant que faire se peut la colère et le désir de vengeance ! Vous remettre tout de suite dans une relation, dans l’espoir de le ou la rendre jaloux, n’est rien moins qu’une très mauvaise idée. Harceler ou violenter la personne avec qui il ou elle s’est remis(e) en est une autre. Calme et tempérance sont les maître-mots, ne l’oubliez pas !

Etre détesté par son ex : Prendre ses distances et garder le silence

Que faut-il faire si mon ex me déteste toujours, vous demandez-vous ? La première règle pour faire face à un ex qui vous hait, vous l’aurez compris, c’est de garder son calme. Il faut éviter au maximum de répondre à sa haine, à ce qui vous apparaît comme des provocations, alors que ce n’est que l’expression de sa colère.

Cette colère est née du sentiment de trahison que votre comportement a dû susciter en lui (elle), même si c’est vous qui lui aviez dit que tout est fini. Vous devez éviter de lui courir après, comme s’il ou elle était pour vous une drogue dont vous ne pouvez pas vous passer. Cela risque de s’interpréter à ses yeux comme une dépendance à son égard. Alors, au lieu de le ou la suivre, il faut laisser du temps à votre ex.

Il ou elle a besoin de temps pour faire le point, pour faire une mise à jour du logiciel de votre amour. Il ou elle a besoin de ce temps pour se remettre en question et envisager la possibilité d’une réconciliation éventuelle. Souvenez-vous, la crise de confiance en amour n’est pas la même que dans toutes les affaires humaines !

L’amour touche à l’intimité, à ce qu’il y a de plus profond en l’humain. Par conséquent, quand la confiance qui le sous-tend se fragilise, il en résulte ce que vous éprouvez en ce moment : « mon ex me déteste ». Rebâtir cette confiance nécessite du temps.

Selon vous, est-il trop tard pour récupérer votre ex ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

l'homme que j'aime me déteste

Vous avez tous les deux besoin du temps pour comprendre les raisons de votre comportement. Pour voir s’il ou elle n’a pas été quelque part la cause de ce qui vous arrive, ce temps est primordial. Il en va de même pour envisager les mesures à prendre pour éviter que la situation ne se répète. Vous allez devoir changer , mais votre ex changera aussi. Vous aurez besoin de ce temps pour le ou la laisser réfléchir, souffler après cette grosse tempête.

Vous avez aussi besoin du temps pour vous améliorer, pour opérer des changements dans votre vie, dans votre manière d’être, dans votre manière de vivre et de faire. Alors, la chose qu’il vous reste à faire, c’est de prendre vos distances. Un silence-radio s’impose.

Durant ce temps, vous lui manquerez sans doute. Peut-être qu’en raison de ce manque, il ou elle sera la première personne à faire le pas ? Ce sera tant mieux pour vous. Qu’importe qu’il ou elle le fasse ou pas, laissez le temps panser vos blessures ! Combien de temps va durer ce silence-radio ? 3 semaines au moins et 3 mois tout au plus. Situez-vous l’éventualité de votre réconciliation dans cet intervalle de temps ! Mais parfois, cela peut nécessiter plus de temps.

Reprendre confiance en soi

La certitude que vous avez que « mon ex me déteste » repose sur un sentiment d’échec que vous éprouvez. En effet, ce qui vous semblait être acquis il y a quelque temps encore vous est devenu totalement inaccessible. Votre ex vous semble hermétique, inébranlable, incompréhensible. Tout cela vous révolte.

Mais ce qui vous révolte le plus, c’est votre propre échec qu’il ou elle vous fait ressentir. Peut-être qu’au final vous n’étiez qu’un simple humain, vous à qui l’amour avait fait pousser des ailes, vous que l’amour semblait avoir rendu invulnérable, immortel(le). Rappelez-vous ces doux qualificatifs que vous lui donniez auprès des vôtres ! Rappelez-vous vos sorties bras dessus, bras dessous ! Elles vous donnaient l’impression de dominer le monde, d’être dans la lumière. Et maintenant, vous sombrez dans le noir, vous broyez du noir.

Vous avez le sentiment d’être tombé(e) plus bas que terre, que l’on vous a arraché cette partie de vous qui vous maintenait vivant(e). Et cela vous est insupportable. Tout ce que vous ressentez en ce moment, cette lassitude, cette colère, cette rage, cette sensation d’avoir été anéanti(e), se résume en une chose : une crise de confiance, celle qui a causé votre rupture, celle que vous ressentez. La fin d’une histoire d’amour a ce don d’altérer la confiance de celui ou celle qui estime subir le rejet. Cette personne en ce moment, c’est vous.

Si vous avez un effort à faire pour arrêter de vous dire que « mon ex me déteste », c’est d’abord de reconstruire ce capital de confiance. Vous devez reprendre goût à la vie, sortir de cette dépendance. Il vous appartient de vous adonner à de nouvelles activités, qui vous donnent le sentiment d’exister à nouveau. Vous devez vous sentir utile, aussi bien pour vous-même que pour les autres.

Sortez de cette idée que vous ne valez rien, parce que votre ex vous a quitté et qu’il vous déteste ! Croyez à nouveau en vous, en vos potentialités, en votre capacité d’aimer, en l’amour que vous portez en vous ! Sachez une chose, ce n’est pas parce que votre ex vous a quitté par votre faute que vous êtes incapable d’amour ! D’ailleurs, si c’était le cas, vous n’envisageriez pas l’éventualité de récupérer votre ex. Le bonheur est une richesse commune. Et tout le monde y a droit, y compris vous.

Soigner sa personnalité

Reconquérir l’amour quand on pense que « mon ex me déteste » nécessite des changements dans sa manière de faire et d’être. Vous avez accepté l’idée d’observer le silence ? Vous pensez que vous pouvez être heureux et voulez l’être ? Il est désormais temps d’engager les changements qui s’imposent pour récupérer son ex.

D’abord, pour qu’on se comprenne, votre ex est-il (elle) le ou la premier(e) à vous quitter ? Si tel n’est pas le cas, pourquoi les précédents vous ont-ils (elles) quitté ? Cette question, comme toutes les autres auxquelles vous étiez convié au début de cette analyse, doivent vous guider vers des changements à faire, tant dans votre comportement que dans votre physique.

Ces questions constituent le miroir dans lequel vous vous regardez. Les réponses sont les ajustements à faire sur les imperfections que vous remarquez. Alors, soignez votre image autant qu’il est possible de le faire ! Si c’est votre comportement qui semble la cause de votre rupture, alors améliorez-vous dans votre façon de faire !

Les mêmes comportements désagréables n’auront pour conséquence que d’affecter vos relations. Vous devez donc changer de comportement si vous espérez un retour de votre ex. Pour sortir de cette douloureuse pensée que « Votre ex n’en peut plus de vous », vous devez absolument devenir une nouvelle personne, celui ou celle que votre ex pensait que vous étiez avant que les choses ne se passent mal.

Appuyez-vous sur les reproches qu’il ou elle formulait à votre égard pour réaliser ce changement ! Il est certain qu’en redorant ainsi votre image, en changeant votre comportement, votre ex n’en sera qu’ébloui. Sachez-le, ce changement n’aura pas pour seul objectif de reconquérir votre ex !

Ce doit être un changement profond, réel. Ce changement ne doit pas seulement se faire pour lui ou elle, mais pour vous et vos relations futures. Autre chose, il n’est pas question d’appeler votre ex pour lui dire que vous avez changé, que vous êtes devenu(e) une personne meilleure. Il ou elle doit s’en rendre compte tout(e) seul(e). Il ou elle doit découvrir votre nouvelle personnalité et l’apprécier. C’est ce qui va le ou la convaincre de revenir vers vous.

Pour finir avec ce conseil, le fait de soigner votre image consiste aussi à opérer des changements sur votre physique. Adoptez si possible une nouvelle coiffure ! Faites du sport pour remodeler votre silhouette ! Changez de mode vestimentaire ! Il ou elle doit se sentir séduit(e). Il ou elle appréciera votre changement dans cette nouvelle identité physique.

Reprendre contact avec son ex

Vous êtes prêt(e). Vous voulez ne plus penser “mon ex me déteste”. Vous souhaitez qu’il ou elle s’aperçoive que vous avez changé, qu’il ou elle regrette, accourt dans vos bras, vous suppliant presque de le ou la reprendre.

Comment lui faire remarquer votre nouvelle identité ? L’un des conseils que vous pouvez recevoir à ce sujet, c’est d’aller dans un endroit qu’il ou elle a l’habitude de fréquenter. Ce peut être une salle de sport, son trajet habituel de running, un café, etc. Allez-y comme si de rien n’était, comme si votre rencontre était fortuite !

Il n’est pas question dans ce conseil de vous encourager à harceler votre ex. Il faut que ce soit une fois. Vous devez tout faire pour que votre ex vous remarque. Les changements survenus en vous devraient l’encourager à vous parler. Si tel est le cas, ne laissez pas la conversation se poursuivre trop longtemps ! Donnez-lui l’impression d’être très pressé(e). Mais subtilement, faites passer l’idée de vous rencontrer prochainement pour un café afin de discuter de vos vies !

Une autre astuce pour rétablir le contact, c’est d’envoyer une lettre à votre ex. S’il est vrai qu’il vous manifeste une telle haine, que vous êtes convaincu(e) que mon ex me déteste, lui envoyer une lettre permettrait de renouer les liens. Que faut-il lui dire exactement ?

Commencez par lui présenter par vos excuses ! Sollicitez son pardon sans que cela ne ressemble à une lettre de lamentations ! Il n’est pas utile non plus de faire un condensé de votre histoire d’amour, dans ses beaux comme ses mauvais jours. Simplement, vous devez lui dire combien ce qui s’est passé vous a affecté et qu’avec du temps, vous avez compris qu’il ou elle avait raison de se sentir blessé(e).

Dites-lui en peu de mots, mais sincèrement, que vous êtes désolé(e) ! Dites-lui enfin que vous souhaitez voir votre relation marcher à nouveau, mais pas de la manière dont elle fut autrefois ! Vous voulez repartir sur de nouvelles bases, vous donner une seconde chance.

Il est fort possible qu’il ou elle ne réponde pas immédiatement à votre lettre après l’avoir reçu(e). Mais soyez-en certain, personne ne peut rester indifférent face à cette marque d’affection. Il ou elle réagira. Parfois, seul le temps peut aider à arranger les choses.

Voilà pour les conseils à même de vous aider à renverser la situation quand vous pensez que mon ex me déteste et que la réconciliation est impossible. Il ne s’agit pas d’une recette miracle. Vous devez aussi faire preuve d’inventivité. Mais ne vous montrez pas trop présent(e), trop pressant(e) !


Article rédigé par :