fbpx

4 règles d’or pour bien cohabiter avec son ex !

/ Publié le 23/10/2023 / Temps de lecture : 8 minutes

À première vue, cohabiter avec son ex peut vous sembler contre nature. Mais, il s’agit d’une pratique de plus en plus courante. En France, un couple séparé sur quatre continue ainsi de vivre sous le même toit (données de l’Ined et de l’Insee sur les parcours individuels et conjugaux). La cohabitation s’explique parfois par la difficulté pour l’un des anciens partenaires à retrouver ou à se payer un nouveau logement. Les enfants ou le fait que le logement constitue un bien commun peuvent également entrer en compte. Souvent, les partenaires veulent aussi continuer à cohabiter parce qu’ils ont encore de l’affection l’un pour l’autre et qu’il est difficile, à raison, de tout arrêter du jour au lendemain.

D’ailleurs, la cohabitation avec son ex peut faciliter la reconquête. Mais vous devez savoir vous y prendre. Autrement, elle produira l’effet inverse puisque c’est l’absence de contact qui reste la stratégie la plus reconnue pour augmenter les chances de réconciliation.

Découvrez ainsi les 4 règles d’or pour que la cohabitation, qu’elle soit forcée ou voulue, soit harmonieuse et joue en faveur de vos stratégies.

Selon vous, est-il trop tard pour récupérer votre ex ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement. (Ne trichez pas à la question 7)

1- Éviter de parler du passé

Pour ne pas pourrir l’ambiance

Pour vivre avec son ex sans transformer l’expérience en drame, vous ne devez jamais parler des problèmes de couple qui ont causé la séparation.

Cette première règle est à la fois la plus importante et la plus difficile à respecter. Les occasions et l’envie d’évoquer ces sujets fâcheux ne manqueront pas du fait de votre cohabitation, mais sachez que de telles discussions représentent une source de tensions et de sentiments négatifs qui vont pourrir l’ambiance. Par expérience, elles sont rarement productives pour le couple séparé, surtout durant les premières semaines passées ensemble après la rupture. Une cohabitation saine entre ex repose avant tout sur l’absence de tension et de disputes.

Réunion préalable

Pour y parvenir, pensez à « tout vider » avec votre ex même si il est tétu avant d’entamer la cohabitation et à vous mettre d’accord sur l’importance de cette règle. Si une dispute éclate durant cette « réunion préalable », et il est probable que cela arrive, gardez à l’esprit qu’elle peut être salvatrice non seulement dans l’immédiat, mais surtout pour l’avenir de votre couple.

Dans le cas où vous ne parvenez pas à vous calmer et à mettre les intérêts communs qui justifient le maintien d’une vie commune au-dessus de tout, la cohabitation risque d’être compliquée. Mais ne vous découragez surtout pas, il suffit parfois de laisser faire le temps. Tant que vous évitez de parler du passé une fois la cohabitation entamée, les choses pourront s’améliorer d’elles-mêmes au fur et à mesure que votre nouvelle « relation » se met en place.

Faire le deuil du couple malgré la cohabitation

Vous vous dites surement que vous risquez de perdre définitivement votre ex si ces problèmes ne sont pas discutés et résolus le plus tôt possible?

Votre peur est tout à fait compréhensible, mais n’oubliez pas que, en plus de menacer la cohabitation, les efforts irrationnels que vous allez fournir pour initier des discussions, analyser le passé et trouver des solutions risquent d’être perçus soit comme de l’agressivité soit comme une faiblesse.

Ils produiront alors l’effet inverse sur votre couple et vos éventuels projets de reconquête. Faire le deuil reste la meilleure approche. Cohabiter avec son ex ne doit pas vous empêcher de vous détacher pour vous recentrer sur vous-même. Encouragez l’autre à faire de même et vous serez surpris du résultat.

2- Respecter la vie privée et l’indépendance

L’ex devient un colocataire

Etes-vous sur le point de perdre votre ex ?

Le temps presse. Et chaque seconde qui passe vous éloigne un peu plus de votre ex. La solution ? Découvrir quelles sont vos chances de reconquérir votre ex et profiter des meilleures stratégies pour créer du manque chez votre ex, vous êtes d'accord ? Répondez honnêtement à nos 10 questions pour connaître votre score Reconquête (Ne trichez pas).

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement. (Résultat sous 2 minutes)

Pour une cohabitation réussie avec son ex, la deuxième règle d’or consiste à respecter sa vie privée et son indépendance. Vous aurez certainement du mal à l’admettre, mais la personne qui partage votre logement, malgré votre histoire commune, n’est plus que votre colocataire. Certes, votre ex ne sera jamais un simple colocataire comme un autre à vos yeux. Mais étant donné que vous n’êtes plus en couple, vous avez renoncé réciproquement à certains privilèges.

Vous devez ainsi vous efforcer de vous comporter avec votre ex comme avec n’importe quel colocataire. Évitez d’enquêter sur ses moindres faits et gestes, ses fréquentations et sur sa vie en général. Il n’a plus de comptes à vous rendre et n’est tenu de vous informer de son programme que par courtoisie.

N’en demandez pas plus sinon vos questions seront perçues comme un harcèlement. Faites attention puisqu’à la première crise de jalousie, toutes les tensions de couple risquent de remonter à la surface et rendre impossible la cohabitation avec son ex.

En contrepartie, exigez de votre ex le même droit à la vie privée et à l’indépendance. Dans la même logique, ne cédez pas à la tentation de tout raconter et partager à votre ex comme lorsque vous étiez encore en couple.

Pour montrer votre maturité

Au lieu d’envahir votre ex, profiter par exemple de la cohabitation pour l’observer discrètement et en apprendre davantage sur ses habitudes et ses préférences. Vous découvrirez des facettes de sa personnalité qu’il ne montrerait pas forcément à son partenaire amoureux.

L’expérience peut également être l’occasion de rappeler votre maturité et vos qualités en matière de compréhension, de savoir-vivre et de bienveillance. Vous en aurez besoin dans la mise en œuvre de votre éventuel plan de reconquête ou simplement pour pacifier la cohabitation.

Il s’agit, en outre, d’une opportunité pour prendre du recul, analyser tranquillement la situation pour mieux rebondir et repartir sur des bases plus saines dans votre relation qu’elle soit destinée à rester amicale ou à redevenir amoureuse. En effet, vous avez tous les deux besoin d’espace pour oublier les sentiments négatifs et les remplacer par des émotions positives.

3- Bien s’organiser

Cohabiter avec son ex, ou avec toute autre personne d’ailleurs, exige une organisation minutieuse. Qu’il s’agisse de cohabiter sans amour ou dans l’espoir de reconstruire le couple, les questions suivantes doivent être abordées :

  • Quels sont les espaces communs ?
  • Comment se répartir leur utilisation (cuisine, séjour, salle de bain, toilettes …) ?
  • Comment aménager et décorer la maison ?
  • Comment se partager les tâches ménagères ?
  • Comment se répartir le loyer et les dépenses communes ?

Espaces communs et espaces personnels

Concernant la gestion des espaces, il est recommandé de faire immédiatement chambre à part pour écarter toute ambiguïté et préserver l’intimité de l’un et de l’autre. Il est inutile de créer un malaise ou de précipiter les choses.

L’utilisation de la cuisine mérite particulièrement votre attention dans la mesure où elle affecte le respect de la vie privée et l’indépendance. L’idéal est de cuisiner et manger séparément grâce à un planning prédéfini. Autrement, les vieilles querelles de couple ressurgiront.

Même si vous vous connaissez par cœur, évitez d’utiliser les salles de bain et les toilettes en même temps, une fois séparés. Ne faites pas non plus intrusion dans la chambre de l’autre sous prétexte de votre intimité ancienne. Autant que possible, du moins au début de la cohabitation, il est d’ailleurs préférable de réduire les moments partagés.

Tâches ménagères : l’égalité est la règle

Pour ce qui est des tâches ménagères, privilégiez désormais l’équilibre. En tant que colocataires, vous êtes sur un pied d’égalité et vous n’avez plus à suppléer les carences de l’autre souvent l’ex peut faire des promesses qu’il/elle ne tiendra pas, mais ne vous en emporter pas. Établissez une répartition des tâches et un emploi de temps obligatoire. Nettoyages des espaces communs (surtout la cuisine et les toilettes) gestion des déchets, jardinage …, tout doit y figurer. Ne négligez pas les détails.

Si possible, mettez-vous d’accord sur des sanctions plus ou moins sévères au cas où l’un de vous deux ne respecte pas ses obligations. Discutez également des standards d’hygiène pour éviter les serviettes mouillées qui trainent éternellement dans la salle de bain ou les vaisselles qui s’amoncellent. Rappelez-vous, l’objectif est de vivre avec son ex de manière harmonieuse et pacifique.

Les dépenses : élaborer un budget

Là encore, vous devez ériger l’égalité comme règle. Et afin de vous épargner les disputes gênantes pour des questions d’argent et les factures impayées, pensez à élaborer un budget mensuel de toutes vos dépenses communes. Partagez le tout en deux parts égales et fixez bien les délais de paiement à respecter. Certains colocataires mettent en place une caisse commune à créditer en début de mois et qui sera gérée alternativement par l’un d’entre eux. Rien ne vous empêche d’adopter une organisation similaire.

4- La cohabitation doit rester temporaire

Avant de partir : N'oubliez pas de passer le test !

Je préfère vous prévenir. Pour réussir votre reconquête amoureuse, il est important (pour ne pas dire indispensable) de savoir où vous en êtes. Mon équipe et moi-même vous avons préparé une liste de 10 questions afin de connaître le pourcentage de chances de récupérer votre ex. Faites le test gratuitement avant qu'il ne soit trop tard.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement. (Résultat sous 2 minutes)

La quatrième règle d’or pour cohabiter avec son ex vous impose de penser à l’avenir de votre cohabitation. Ne vous y trompez pas ! Elle ne saurait se maintenir dans la durée. Au bout de quelques mois, ou quelques années selon les couples, la situation doit évoluer et vous devez, tous les deux, vous y préparer tout au long de l’expérience.

Selon un premier cas de figure, l’un de vous deux finit par se lasser ou aspirer à plus d’espace et d’intimité. La cohabitation devient alors de plus en plus tendue et il sera temps de couper définitivement les liens avec votre ex. Vous noterez d’ailleurs que les règles ci-dessus peuvent devenir très contraignantes si vous ne les appliquez pas pour satisfaire d’autres motivations qu’un simple partage de logement.

Mais la cohabitation peut aussi très bien raviver les sentiments et la complicité entre vous deux. Il arrive que le recul, la redécouverte de soi et de l’autre ainsi que l’apprentissage d’une vie commune sans intrusion et jalousie parviennent à soigner tous les maux du couple. Récupérer son ex quand on vit avec arrive ainsi plus souvent que vous ne le croyez.

Dans ce cas, et si vous sentez après quelques semaines ou mois de cohabitation réussie que vous avez toujours des sentiments pour votre ex et qu’ils sont partagés, n’hésitez pas à mettre fin à la cohabitation en tant que ex et reprenez une nouvelle vie de couple qui sera certainement plus épanouie.

Lucie Drobinoha

Bienvenue sur mon blog dédié à la reconquête amoureuse. Je partage mon expérience de rupture, ainsi que conseils et mes compétences en matière de reconquête amoureuse pour vous aider quotidiennement à augmenter vos chances de récupérer votre ex.

Bienvenue sur mon blog dédié à la reconquête amoureuse. Je partage mon expérience de rupture, ainsi que conseils et mes compétences en matière de reconquête amoureuse pour vous aider quotidiennement à augmenter vos chances de récupérer votre ex.